FERME PAROISSIALE   EDUCATION   SCOUTS & GUIDES   SANTE   ECONOMIE
  LE VILLAGE
         
  BESOINS TYPIQUES POUR UN VILLAGE  
         
 

Le village de Koundokpoe est très représentatif des villages de la brousse. Il en existe des centaines, qui ont tous les mêmes besoins fondamentaux. Nous parlerons ici des besoins les plus importants pour un village typique de la brousse, comme Koundokpoe, à savoir :

  • l'électricité
  • l'eau
  • les moyens de transport
  • bâtiments pour l'école
  • ordinateur, imprimante
  • les soins
 
         
         
  BESOINS EN ELECTRICITE  
         
 

Nb : on estime à 500 millions le nombre d'africains qui n'ont pas accès à l'électricité.

Seuls quelques très rares villageois, sur les 15000 que compte le village, disposent d'un groupe électrogène. Et encore, les groupes sont souvent très anciens et tombent régulièrement en panne. Ils ne tournent que quelques heures par jour, en général à la tombée de la nuit.

Le presbytère doit alimenter en électricité :

  • les lampes (pour le presbytère, l'école et le foyer de jeunes filles)
  • un ordinateur et une imprimante
  • la pompe du puits

Les Amis de Koundokpoe ont offert deux panneaux solaires et une batterie, qui remplacent en partie le groupe électrogène. C'est non polluant et silencieux!
Budget de l'installation : moins de 2000 euros.

Nb : à ce jour, le frigo n'est toujours pas alimenté en électricité, donc les populations doivent se débrouiller sans frigo (ce qui rend difficile la conservation des aliments). Il fait entre 30 et 45° C toute l'année. Il serait souhaitable d'ajouter des panneaux solaires supplémentaires pour alimenter complètement l'école, le foyer et le presbytère en électricité, et avoir ainsi un frigo.

 
Exemple de générateurs électriques d'occasion
(et pas toujours fiables) disponibles à Cotonou
  La batterie installée au presbytère à l'été 2015 sert à stocker l'énergie produite par les 2 panneaux solaires pour alimenter le frigo, les lampes et l'ordinateur. Prochaine étape : alimenter l'école...

D'une manière générale, les habitants doivent s'arrêter de travailler dès que la nuit arrive. De très petits panneaux solaires avec batterie, comme ceux qu'on peut trouver sur les bateaux*, permettraient aux habitants de continuer à travailler, une fois la nuit tombée. Ceci leur permettrait d'améliorer leur quotidien.

* voire même beaucoup plus petits, puisqu'il suffirait d'alimenter uniquement une ampoule électrique. Et si c'est une led, on parle alors de quelques watts à produire et à stocker.

 
         
  EAU POTABLE  
         
  Il est nécessaire de creuser des puits pour trouver de l'eau potable. Cf pour mémoire la vidéo du puits de Tomassahoua, qui explique les difficultés rencontrées. Vos dons seront appréciés pour mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour creuser des puits ou des forages.  
     
   
         
  MOYEN DE TRANSPORT      
         
 

Chaque paroisse devrait disposer d'un véhicule de type 4x4, pour évangéliser, mais aussi pour assurer la sécurité des villageois pour pouvoir les amener à l'hôpital, et aider aussi pour l'agriculture. Or actuellement, les prêtres se déplacent en général à pied ou à a moto (en période de pluie, les chutes dans la boue sont fréquentes).

Il est possible de trouver ces 4x4 très abordables et en excellent état en Angleterrre, et de les acheminer.
Budget à prévoir : environ 5000 à 6000 euros (véhicule + transport + droits de douane ; les droits de douane sont fonction du bon vouloir des douaniers...).

Les Amis de Koundokpoe ont fourni un 4x4 de type Land Rover FreeLander à la paroisse. Mais après 6 mois de bons et loyaux services, une panne de la pompe à eau a entraîné une panne moteur. Le véhicule est actuellement en réparation.

Un pick up avec une benne, genre Nissan Navarra ou Toyota Hilux aurait été préférable, mais le coût aurait été beaucoup beaucoup plus élevé. Le Père Adelphe, de la paroisse voisine de Saint Jean Baptiste de Sèdje-Dénou, apprécierait aussi un tel véhicule.

 
         
   
         
  Un véhicule de type triporteur, comme on voit souvent en Asie, serait également le bienvenu pour transporter les ananas et autres, et aussi pour accéder à certains villages où les chemins sont très étroits. Ces véhicules sont disponibles à Cotonou : pas besoin de les importer.
Budget à prévoir : entre 700 et 1000 euros.
 
         
   
         
  CONSTRUCTION DE BATIMENTS      
         
 

Le coût de construction est beaucoup plus faible qu'en Europe par exemple. Il est possible de construire un bâtiment pour quelques milliers d'euros.

L'école de Koundokpoe a besoin de nouvelles salles de classe et d'un dortoir. Les bâtiments ont été commencés, mais il manque les fonds pour les terminer. Votre générosité sera très appréciée par les habitants.